Logo CARMFFrise CARMF

 

Retour
à la page d'accueil

Septembre 2017

Retraite en temps choisi vs cumul retraite /activité libérale
En 2017, le cumul est-il encore intéressant ?

Avec la mise en place de la retraite en temps choisi, le Conseil d'administration permet, à ceux qui le souhaitent, de continuer à exercer leur activité tout en acquérant des droits majorés, tant qu'ils n'ont pas liquidé une retraite de base dans quelque régime que ce soit. Grâce à ce système, la retraite en temps choisi peut être plus intéressante que le cumul retraite / activité libérale. Voici pourquoi.

 

Dans l'exemple ci-dessous, un médecin de 65 ans, marié, sans enfant à charge (deux parts fiscales), avec la situation suivante :
• 80 000 € de bénéfices non commerciaux (BNC) ;
• seul revenu d’activité du ménage ;
• exercice en secteur 1 ;
• cotise depuis 30 ans à la CARMF et il a déjà réuni tous les trimestres nécessaires lui permettant de partir au régime de base sans décote.
Il se demande s’il opte pour le cumul retraite / activité libérale ou s'il poursuit son exercice durant un an.

1- Il poursuit son activité et demande sa retraite

Ses revenus professionnels sont inchangés et s’élèvent à 80 000 €, auxquels s’ajoutent 32 410 € nets (35 000 € bruts) de retraite. Il lui reste après charges et impôts 90 657 €.
Ses cotisations CARMF ne viendront pas augmenter le montant de sa retraite qui, une fois liquidée, ne peut être recalculée. Il n’est plus couvert par le régime invalidité-décès.

 

2- Il poursuit son activité sans prendre sa retraite

Il conserve le même rythme de 80 000 € de revenus. Une année cotisée en plus lui rapporte un supplément de retraite de 2 189 € bruts, 2 027 € nets par an. Il lui reste après charges et impôts 67 301 €.

 

En cas de poursuite d’activité sans liquidation de la retraite au-delà de 62 ans, le médecin continue à cotiser en acquérant des droits à retraite en contrepartie et en bénéficiant d’une majoration de sa future retraite (1,25 % par trimestre de report entre 62 et 65 ans, 0,75 % par trimestre entre 65 et 70 ans).

Dans notre exemple 2-, la poursuite d’activité sans retraite entre 65 et 66 ans permet d’acquérir 535,20 points au régime de base, 5,84 points au régime complémentaire, 35,18 points au régime ASV générant un supplément de retraite de 1 098 € bruts.
Comme il a acquis 4 trimestres au-delà de la durée d’assurance requise pour sa génération, il bénéficie d’une surcote dans le régime de base (de 3 %). De plus, au regard des régimes complémentaire et ASV, il bénéficie sur cette période d’une majoration de 3 % (0,75 % par trimestre).

 

L'apport de la réforme de la retraite en temps choisi

La retraite de 32 410 € nets (35 000 € bruts) à 65 ans est portée à 34 437 € nets (37 189 € bruts), soit un gain annuel de retraite de 2 027 € nets (2 189 € bruts), pour moitié grâce à la cotisation, pour moitié grâce à la réforme de la retraite en temps choisi.

Si dans l'immédiat le cumul retraite / activité libérale peut sembler plus intéressant, le médecin percevant dans ce cadre 90 657 €, soit 23 356 € de plus, s'il décide de ne pas liquider ses droits pour bénéficier de la retraite en temps choisi, il recevra, sur la durée de perception de la retraite (20 ans avec réversion), une somme supérieure. La poursuite, ne serait-ce que pour une année, d'une activité libérale sans liquidation se révèle in fine plus avantageuse que le cumul. En outre, la poursuite d'activité hors cumul permet de continuer de bénéficier de la couverture du régime invalidité-décès.

 

  Poursuite d'activité et demande de retraite Poursuite d'activité sans prise de retraite
BNC (revenus d’activité) 80 000 € 80 000 €
Retraite nette (35 000 € bruts) 32 410 € _
Impôt    
Assiette de l'impôt sur le revenu 110 177 € 80 000 €
- dont bénéfice (revenus d'activité) 80 000 € 80 000 €
- dont retraite (CSG déductible à 4,2 %
puis abattement fiscal de 10 % : 4 823 €)
30 177 €  
Montant impôt sur le revenu (2 parts) 21 753 € 12 699 €
Revenu réel (après impôt 1re année) 90 657 € 67 301 €
Montant de la retraite nette à 66 ans (gain) 32 410 € (inchangé) 34 437 € (+ 2 027 €)
Retraite nette après impôt sur le revenu (gain) 30 904 € (inchangé) 32 667 € (+ 1 763 €)
Retraite perçue jusqu'au décès (20 ans avec réversion) 618 080 € 653 340 €
Total perçu (gain) 708 737 € 720 641 € (+ 11 904 €)

 

 La CARMF et vous

 

Documentation

Les guides et dépliants
Les formulaires à télécharger
Les documents officiels
Les publications

Statistiques

Les chiffres clés
Statistiques

Accédez aux newsletters Newsletter

Voir les anciennes newsletters

Accédez aux vidéos et photosFocus

Vidéos et photos des évènements de la CARMF, diaporamas à télécharger.

Accédez à nos vidéos

Accédez aux offres de nos partenaires vacancesRésidences de vacances

Réservez vos vacances
au meilleur prix !